Un tiers des entreprises belges affectées par la crise du crédit

Les entreprises belges s’attendent à voir les défauts de paiements augmenter dans les prochains mois. Selon l’étude «The Global Credit Crisis» d’Atradius, près d’un tiers des entreprises belges ont déjà été affectées par la crise du crédit mondial. Et quant à l’avenir, 75% de nos entreprises craignent de voir les défauts de paiements de leurs clients augmenter. Les entreprises belges se montrent ainsi les plus pessimistes d’Europe, à l’exception des entreprises italiennes. Le ralentissement économique et les défauts de paiements sont les principaux impacts indirects attendus par le monde des entreprises suite à la crise des subprimes.

Par contre, seules 13% d’entre elles imposent davantage de garanties à leurs clients afin de se protéger contre les défauts de paiement. Au cours des six derniers mois, la majorité des entreprises n’a pas été confrontée à des resserrements de crédits, et ce, que ce soit à court ou à long terme. Près de deux entreprises sur trois (62%) n’ont pas encore modifié leur démarche lorsqu’il s’agit de faire crédit à leurs clients.

Bobex vous aide à trouver un spécialiste en recouvrement de créances ou un avocat en litiges.