Contrôle fiscal très aléatoire en Belgique

‘Mieux vaut s’établir à Hasselt qu’à Charleroi.’ Selon une étude réalisée par Deloitte, une PME risque de subir un contrôle plus ou moins sévère en fonction du lieu de son établissement.On constate le même fénomène en ce qui concerne la récupération d’arriérés fiscaux ou encore les contrôles TVA. Ainsi, une entreprise de la région de Charleroi a 10 % de chances de faire l’objet d’un contrôle sur l’impôt des sociétés, contre 1 % seulement à Hasselt ou 2 % à Louvain. Le risque de contrôle par le Bureau de Bruxelles I quant à la TVA est de 14 %, alors qu’il n’est que de 4 % à Namur.

A la recherche d’un comptable ou d’un conseiller financier? Soumettez votre demande d’information sur Bobex.