Whazup – le rendez-vous des geeks à Bruxelles

Il fallait sans doute un peu de folie pour ouvrir un magasin dédié aux objets et cadeaux technologiques et innovants. C’est pourtant le pari de Stéphanie Meyer. Elle a ouvert sa boutique Whazup le 21 décembre dernier. Un univers très cosy, imprégné de technologie innovantes, bien sûr, mais aussi de science-fiction et de super héros. La boutique se situe rue des Chartreux, dans le centre de Bruxelles, et près des bureaux de la rédaction de BelgaBlog

Stéphanie Meyer : “ Je voulais ouvrir un magasin offrant au client une sélection de produits insolites et innovants, des cadeaux originaux, très ‘tendance’, très ‘fun’ qu’on ne trouve en fait dans aucune autre boutique à Bruxelles. Un univers très ‘geek’, c’est-à-dire un univers dédié essentiellement – mais pas exclusivement – à des personne passionnées, voire même obsédées, par l’innovation technologique, la science-fiction, les super héros, etc. Au départ c’est un univers très masculin, il fallait donc le compléter, faire en sorte que les nanas puissent aussi s’intéresser au concept.

Comment en êtes-vous arrivée à décider d’ouvrir cette boutique ? Stéphanie Meyer : “J’achetais pas mal d’objets en ligne. Un peu par la force des choses : l’offre est pratiquement inexistante en Belgique. Les grandes surfaces spécialisées en produits technologiques étaient – sont – assez peu attentives à ces produits ‘geek’. Les vendeurs les connaissent mal, ils sont rangés dans des rayons impersonnels. Faire ses achats dans ces conditions n’a rien de drôle. Ici chaque objet est mis en évidence, bénéficie d’un commentaire, parfois même d’une vidéo de démonstration. Tout peut être testé avec le client en magasin. On prend son temps pour ‘papoter’, échanger des expériences ; il n’est pas rare que ces échanges se poursuivent par mail. Il y a une vraie interactivité. J’édite aussi une newsletter. L’idée est de créer une communauté autour de cette activité commerciale, pas parce que c’est une activité commerciale, mais parce que c’est une passion que j’ai transformée en métier.
Lire la suite (ABE-BAO)

whazup.jpg