Rétablissement de la confiance des chefs d’entreprise en mai

Le tassement de la courbe synthétique brute globale de la Banque nationale de Belgique enregistré en avril s’est partiellement résorbé en mai. Le mouvement de rattrapage s’est dessiné dans toutes les branches d’activité, mais c’est dans l’industrie manufacturière que le redressement a été le plus marqué.

La courbe synthétique globale lissée, qui traduit avec un retard de quelques mois l’évolution fondamentale de la conjoncture, continue de se replier. Dans les services aux entreprises, dont les résultats ne sont pas repris dans la courbe synthétique globale, l’indicateur brut s’est inscrit en forte progression. Dans cette branche d’activité également, la courbe lissée reste orientée à la baisse. (Source: BNB)