Bobex lance un nouveau site et surfe sur la vague du Web 2.0

Bobex.be, le lieu de rencontre des entrepreneurs, se met à l’heure du web 2.0 pour accompagner encore plus efficacement les PME dans leurs recherches de fournisseurs et de clients en Belgique.

­

  • Avec 33.000 entreprises belges participantes, Bobex évolue pour permettre aux entreprises de trouver encore plus rapidement leurs prestataires en ligne.
  • Le nouveau site web offre de nouveaux outils collaboratifs de type Web 2.0

Les nouvelles technologies créent de nouveaux usages et de nouvelles pratiques. Le web 2.0 en est la parfaite illustration. Il permet de communiquer plus largement, plus rapidement avec plus de souplesse. Il simplifie considérablement les mises en relations et le travail collaboratif. En tant que pionnier du Net belge, Bobex était au départ l’exemple typique de l’entreprise Web 1.0. L’entreprise a en effet vécu et survécu la bulle internet, et est devenue, au fil du temps, un des piliers de la toile internet belge.

Avec l’arrivé du Web 2.0, fin 2006, Internet est passé d’un média statique (îlots d’informations isolées) à un outil collaboratif (socle d’échanges entre utilisateurs). Le web 2.0 met l’accent sur le partage de l’information ainsi que l’interaction entre les utilisateurs. Le contenu est généré par l’utilisateur, et non plus par le site, et est fondé sur des bases de données ouvertes qui permettent à d’autres utilisateurs de les employer. Bien que Bobex ait toujours été une plate-forme d’échange ouverte, une sorte de Web 2.0 avant la lettre, l’entreprise s’est adaptée aux pratiques de cette nouvelle vague du Net.

Bobex utilise sur son nouveau site toutes les techniques du Web 2.0, afin faciliter la collaboration entre des acheteurs et des fournisseurs. Ainsi la plate-forme a introduit les flux RSS pour échanger facilement de l’information. Ces flux permettent la syndication de contenu, en utilisant des protocoles standardisés permettant aux utilisateurs de faire usage des données d’un site dans un autre contexte. Bobex a également développé un nouveau moteur de recherche très efficace, afin de mieux guider l’internaute. Le nouveau site utilise désormais des balises ou ‘tags’ pour améliorer la recherche sémantique et la personnalisation des profils des utilisateurs a été revue, ainsi que la transparence du système d’évaluations des membres. Au final, les couleurs et graphisme ont été mis à la sauce Web 2.0, avec l’utilisation de motifs dégradés et l’harmonisation de couleurs légères.
­
« Nous souhaitons via ce nouveau site rendre l’utilisation de notre place de marché encore plus accessible pour réduire les freins des entreprises encore réticentes à ce type d’outil de prospection commerciale. Cette nouvelle approche sera d’abord déployée en Belgique, puis dans les 4 autres pays européens où Bobex gère une place de marché » explique David Schnall, co-fondateur et responsable du développement des sites de Bobex.

Christophe Van Damme, responsable commercial, souligne : « Bobex est un exemple concret d’outil que le web 2.0 peut apporter aux entreprises, c’est-à-dire une mise en relation simplifiée, directe, de deux partis qui ont du mal à se retrouver sur le marché réel. Le contenu du site est géré par la communauté et les membres peuvent s’y évaluer mutuellement. Bobex offre l’infrastructure et gère la qualité. Sur Bobex, que nous venons d’optimiser pour une plus grande flexibilité et pour un meilleur ciblage des attentes, les clients et les fournisseurs peuvent échanger des messages en ligne, consulter leurs profils, négocier et conclure des contrats ».