Mieux économiser, pour acheter plus

Parce que les achats représentent en moyenne 60% du chiffre d’affaires d’une entreprise, la fonction achats est aujourd’hui identifiée comme stratégique. Dans un environnement économique de plus en plus compétitif, l’acheteur contribue de façon décisive à la performance économique de l’entreprise en réduisant les coûts d’achats qui ont un impact direct sur la marge opérationnelle.

Vous désirez vous aussi optimiser vos achats? Mais où commencer? Selon L’Entreprise, les économies potentielles en terme de coûts d’achats sont de l’ordre de :

- Négociation simple: 3 à 5% d’économies
- Changement de fournisseur: 10%
- Substitution de produit: 20%
- Refonte à partir d’une analyse: 35%
- Intégration du fournisseur dès la conception: 50%

D’autres objectifs peuvent être de réduire les stocks, le nombre de fournisseurs, d’améliorer la qualité de ces derniers, de les faire participer à l’amélioration des produits et des processus, de créer des relations de partenariats, d’acheter à l’étranger, de réduire les coûts internes par commande, etc.

Salesforce lance un Facebook pour entreprises

Avec le lancement de son Salesforce Chatter, l’entreprise de CRM se lance dans une sorte de “Facebook pour entreprises.” Salesforce Chatter est une nouvelle méthode de collaboration entre collègues. Salesforce a annoncé aujourd’hui son ‘private beta’ pour un petit groupe de 100 entreprises.

À la fois application de collaboration et plate-forme permettant de créer des applications sociales de cloud computing, Chatter permet de vous connecter à un même système et de partager des informations en toute sécurité avec vos collègues, le tout en temps réel.

“Imaginez que votre entreprise dispose de son site privé de réseau social. Bienvenue sur Chatter, le nouveau monde de la collaboration professionnelle : le Collaboration Cloud. Avec Chatter, vous serez au courant de tout ce qui se passe dans votre entreprise et bénéficierez en temps réel des mises à jour concernant les utilisateurs, les groupes, les documents et vos données applicatives. Vous pourrez contacter des experts et découvrirez de nouvelles informations dans le flux Chatter en temps réel. Autant d’informations qui favoriseront et accéléreront le processus de prise de décisions.”

Comparateur des fournisseurs de gaz et d’électricité

Les marchés de l’électricité et du gaz sont entièrement libéralisés en Belgique. Vous avez donc le choix du prestataire. Monenergie est un site comparateur, qui se dit “convivial et indépendant” des fournisseurs de gaz et d’électricité pour toute la Belgique. le site centralise toute l’information pertinente sur la libéralisation des marchés du gaz et de l’électricité.

Belle initiative, mais la convivialité du site (résultats de recherche) reste à améliorer.

Franc succès pour les chèques verts

Lancés en début d’année, les éco-chèques ont la cote. En effet, près de 1 million de Belges en recevra. Ils pourront ainsi acheter des ampoules économiques, du matériel de jardinage ou des tickets de train. Exonéré d’impôts et de cotisations, ils permettent aux travailleurs de bénéficier de montants nets. Déjà 43 secteurs ont conclu une CCT à ce propos. Voulez-vous aussi augmenter le pouvoir d’achat de vos employés? Pour plus d’info.

Comment rédiger une présenation Powerpoint

Voici une présentation avec des astuces pour vous vous aider à rédiger une présentation Powerpoint percutante. Trois idées simples y sont développées: éliminez tout le superflu, réduisez vos messages au minimum et rédigez un résumé pour vos auditeurs. Si vous désirez vous faire assister par un pro du Powerpoint, faites une demande d’info sur la place de marché.

View more presentations from Oliver Adria.

Plan de relance économique: mesures fiscales concernant les employeurs

Bien que le plan de relance belge soit plus modeste que la moyenne européenne, voici tout de même quelques unes des mesures sociales adoptées par le gouvernement fédéral dans le cadre du plan de relance:

  • Chèques-repas : l’intervention de l’employeur ou de l’entreprise dans les chèques-repas sera déductible à raison de 1 EUR.
  • IPP et précompte professionnel : la réduction d’impôts pour les allocations de chômage temporaires pour les chômeurs temporaires mariés ou cohabitants légaux n’est pas calculée de manière cumulée.
  • Primes pour le travail de nuit et le travail en équipes : augmentation de l’exonération du précompte professionnel de 10,7% à 15,6% à partir du 1er juin 2009.
  • Heures supplémentaires : augmentation des heures supplémentaires à 100 en 2009 et à 130 en 2010 pour lesquelles la réduction d’impôts et l’exonération du précompte professionnel sont d’application.
  • Précompte professionnel : augmentation de l’exonération de 65% à 75% à partir du 1er janvier 2009 pour les entreprises et les institutions qui emploient des chercheurs.
  • Précompte professionnel : augmentation de l’exonération à 0,75% au 1er juin 2009 et à 1% à partir du 1er janvier 2010 (règle générale).

Source: SDI (Syndicat des Indépendants et des PME)

Software in Brussels: guide des solutions IT gratuit sur demande

Vous voulez rendre votre entreprise plus compétitive en investissant dans les dernières solutions ICT et avoir une vision complète des logiciels proposés? « Software in Brussels », édité par l’Agence Bruxelloise pour l’Entreprise (ABE), présente les solutions de 57 éditeurs de logiciels bruxellois, dont Bobex. Vous y retrouverez aussi les institutions publiques et centres de recherche qui soutiennent ce secteur. Cette brochure est disponible en version pdf ou peut être obtenue gratuitement en envoyant votre demande à rgy@abe.irisnet.be

Comment rédiger un e-mailing? Mode d’emploi

Soigner la mise en page de son message permet d’être plus attractif pour le lecteur et d’obtenir de meilleurs taux de retour. Il faut également tenir compte de certaines contraintes techniques dues aux clients de messagerie, et qu’il faut contourner pour que le message reste lisible.

Mise en forme générale
Dans l’HTML, le texte est primordial. Un message constitué essentiellement d’images risque d’être bloqué par les anti-spam, et si le client de messagerie n’affiche pas les images, rien n’attirera l’oeil du lecteur. Favorisez une mise en forme avec 50% de texte et 50% d’images. Positionner l’information importante pour qu’elle apparaisse dans le volet de prévisualisation, en haut et à gauche du message. Pensez à mettre du texte avec des liens cliquables ( “pour en savoir plus cliquez ici ” ) pour mesurer l’impact de la campagne. Prévoir une version en ligne du mail : la version en ligne est la version la plus fidèle de l’e-mail et ne dépend plus des caprices des clients de messagerie.Cette page appelée “miroir”, à indiquer en haut de l’e-mail ( “si vous ne visualisez pas correctement ce message, cliquez ici” ). Prévoyez toujours une version en texte brute de votre message. Beaucoup de logiciels d’e-mailing du marché la génèrent automatiquement à partir de votre format HTML, mais il faut la vérifier pour que la mise en forme permette une meilleure lecture (saut de ligne, ajout de caractères spéciaux pour mettre en valeur le texte).

Le format
Le choix du format de votre message est une étape importante dans la conception de votre design. Pour s’assurer que les internautes puissent lire votre email sans la nécessité de scroller la page, il est conseillé de ne pas dépasser une largeur de 600px. Cette valeur est calculée en fonction des résolutions d’écrans les plus utilisées et des différents paramètres d’affichages des webmails et des logiciels de messagerie.

Les pièces jointes
Elles sont à proscrire. Ceci pour plusieurs raisons : D’une part, le fait d’ajouter un fichier dans l’envoi d’un email augmente la taille du message. Le coût de l’envoi sera alors plus important, le message risque d’être considéré comme frauduleux et ne sera donc pas correctement délivré. D’autre part, aucun tracking n’est possible pour tracer l’ouverture des fichiers. Une alternative existe : Vous pouvez héberger vos fichiers a télécharger sur un serveur et ainsi faire un lien dans votre message de type : “pour télécharger notre plaquette de présentation, cliquez ici”. Cette manipulation a l’avantage de ne pas alourdir votre message : le contact ne télécharge pas inutilement un document et le tracking vous informera des contacts interressés.

Les Polices
Utilisez les polices systèmes : Arial, Times New Roman, Verdana, Tahoma, Comic sans MS, Helvetica. Les polices non-standards ne seront pas interprétées si le destinataire ne les possède pas. Un conseil pour les polices spéciales : utilisez des images (avec modération, en prenant garde à l’équilibre du texte par rapport aux images).

Les Couleurs
Beaucoup d’e-mailings proposent un contraste trop léger entre le texte et le fond (écriture jaune sur fond gris clair, gris foncé sur gris clair, rouge foncé sur vert foncé…). Pensez au confort de l’internaute en proposant un franc contraste entre le texte et le fond. Évitez les titres en blanc sur un background foncé et préférez un fond clair et des polices foncées. Dans le cas où vous écrivez en blanc, donnez toujours un fond de couleur à vos tableaux. Si l’image du background ne s’affiche pas, le fond de couleur permettra quand même la lisibilité du message.

Les Images
Lorsque votre image n’est pas à l’échelle, définissez-lui une taille pour éviter les étirements. Dans le cas où l’image est à l’échelle, ne spécifiez pas la hauteur. Ainsi, seul le contenu de la balise ALT s’affichera et l’image vide ne prendra pas toute la hauteur qu’elle prendrait si l’image s’affichait. Utilisez l’attribut ALT pour nommer vos images. Un bref descriptif est conseillé pour informer l’internaute sur le contenu en cas de problèmes d’affichage. EX : Dans Outlook, les images ne s’affichent pas par défaut, on verra des croix rouges à la place des images avec l’intitulé « ALT ». Certains clients de messagerie, lorsqu’il y a un lien sur une image, rendent le contenu de la balise “alt” cliquable, même si les images ne sont pas ouvertes. D’où l’intérêt des alt ! La largeur d’un message doit se situer entre 500 et 600 pixels en largeur pour éviter les “ascenseurs horizontaux” et assurer une bonne lisibilité. Si vos images sont petites, pensez aux images encodées : même si l’internaute n’autorise pas l’affichage des images, celles ci s’afficheront au chargement de l’e-mail. Inconvénient : le poids des images impacte l’e-mail, il ne pèsera plus 3 ou 4 Ko, mais la somme du poids du code ainsi que de toutes les images. Évitez les images de fond appliquées à tout le canevas (souvent bloquées).

Source: Dolist, partenaire Bobex

Trouvez des prestataires sur Bobex: campagne emailing ou bases de données emailing.

Bon résultats pour les e-achats et places de marchés en Europe

Pour la troisième année consécutive, e-Achats Infos a réalisé en décembre 2008, une enquête consacrée à la prospective à court terme des domaines de l’e-achat. Plus de 30 acteurs majeurs du domaine (éditeurs, sociétés de conseil spécialisées, sociétés de services, intégrateurs, opérateurs tiers, places de marché…) ont répondu.

Pour la majorité des répondants, les résultats de 2008 ont été conformes à leurs attentes – il y a tout juste un an (voir notre édition n°15, datée janvier 2008), ceux-ci espéraient un CA en hausse de 29% par rapport à 2007 et un nombre de projets en progression de 27%. Par comparaison, Syntec Informatique estime la croissance 2008 de la totalité du secteur à 6%.

Près d’un tiers d’entre eux ont finalement fait mieux qu’espéré, tant en chiffre d’affaires (jusqu’à +70% par rapport aux prévisions ; + 25% en moyenne…) qu’en nombre de projets (jusqu’à +30%). Cette croissance exceptionnelle peut être le fait de nouveaux clients, mais aussi de nouveaux partenariats et/ou de la montée en puissance de clients existants. Certains éditeurs ont été agréablement surpris par “l’émergence régulière de nouveaux projets de qualité”. Un intégrateur fait état d’une “année très dynamique sur l’ensemble des segments achats. Les directions achats continuent de se renforcer en effectifs et en outils et améliorent leur visibilité auprès des directions générales.” Deux acteurs de l’échantillon seulement ont fait moins bien qu’attendu, d’environ 15%.

En 2009 la croissance continue : + 27,5% du CA !
Pour les 12 à 18 mois à venir, les estimations de croissance sont – compte-tenu de l’ambiance économique générale – insolemment bonnes, sur les 2 axes majeurs : chiffres d’affaires (+ 27,5%), nombre de projets (+29%). La taille des projets resterait constante (pour 3 acteurs sur 4), en diminution pour environ 1 acteur sur 6 et en augmentation pour 1 acteur sur 10.

Pour lire l’article e-Achats.

Thalys lance un réseau social professionnel pour faire des affaires à 300km/h

Disponible dans plusieurs langues, Thalyseo permet de favoriser les contacts à bord du TGV Thalys (dont 48% des utilisateurs sont des professionnels), et ce, par le simple biais d’un site communautaire gratuit. Il suffit de s’inscrire sur Thalyseo.com et de créer son profil. Avant le voyage, l’utilisateur entre son numéro de train et découvre les profils des autres passagers inscrits. Les service est ‘offert’ par Viadeo.